Quand Sandrine se transforme en altimètre

 

16 au 18 janvier 2017

Nous quittons Arequipa dans le brouillard et décidons de rejoindre le canyon de Colca en empruntant un collectivo le matin depuis la gare routière afin d’arriver tôt l’après-midi sur site. La chance n’est pas avec nous : en voulant éviter le départ à l’aube en minibus proposé par les tours et leurs multiples stops photos, on se retrouve finalement coincé au terminal car le collectivo du matin est annulé et nous devons attendre le prochain départ à 11 h 30. Heureusement notre parano à la fauche commence à s’estomper car avec tous nos sacs (on passe les détails sur notre embarras avec nos sacs… sacs trop petits, trop remplis, on a dû finalement en acheter un autre sur place et envisager un retour DHL en France de quelques babioles dont on espère pouvoir se passer), nous voilà facilement repérables dans ce terminus qui grouille. On assiste à quelques jolies scènes de vie de familles péruviennes comme nous dans l’attente dans leurs costumes colorés.

Petite déception des kids quand enfin on monte dans notre car Reyna : rien à voir avec le service à bord des cars long-courriers tant appréciés. Pour 5 heures de trajet à 52 soles pour 4, il ne faut pas non plus trop en demander ! Car c’est finalement 5 heures et non les 3 h 30 annoncées qu’il faudra pour atteindre Yanque, à quelques kilomètres de Chivay, après avoir traversé la pampa désertique. On aurait pu croire que ce temps additionnel aurait pu être profitable à notre acclimatation progressive à l’altitude… Que neni ! Le passage du col sur notre route à près de 4900 mètres sera fatal au bien-être de Sandrine gagnée par le mal des hauteurs. Et ce n’est pas ses granules homéopathiques ou ses infusions de coca qui la soulageront. Résultat : 2 jours de repos forcé pour elle dans un hôtel, heureusement bien confortable, où nous nous sommes arrêtés à 3400 mètres.

Tradicion Colca : Avenida Colca 119, Yanque
235 soles les deux chambres doubles avec PDG et ballade guidée

http://www.tradicioncolca.com/

Même si la pluie arrive quasiment à heure fixe à 15 heures chaque jour, on profite entre garçons du soleil le matin qui magnifie la région : le 2ème canyon le plus profond du monde impressionne avec ses terrasses qui sculptent la montagne, ses volcans actifs qui fument et ses sommets enneigés. C’est aussi une région rude, surtout à la saison à laquelle nous la découvrons entre brume et brouillard, avec un habitat rudimentaire et femmes portant toutes le fameux chapeau à large bord, les guêtres et les vêtements brodés. Nous n’aurons pas l’occasion d’assister au vol des condors car le ciel est trop bas, mais notre randonnée à cheval, notre ballade dans les gorges et le bain dans les sources d’eau chaude ne nous feront pas regretter cette halte qui se mérite. Cerise sur la gâteau : la rencontre fort sympathique d’une famille française en vacances, expatriée en Bolivie, et qui propose de nous accueillir chez eux à la fin du mois à La Paz !

Le retour se complique lorsque nous découvrons que nous ne pouvons pas poursuivre la route directement vers Cuzco comme prévu, à moins de faire sauter la banque en prenant le bus touristique exclusif qui propose ce trajet, mais qu’il nous faut refaire le chemin inverse jusqu’à Arequipa, avec un nouveau passage de col à subir pour Sandrine, et enchainer par un bus de nuit jusqu’à Cuzco. 16 heures de route au compteur, mais en Cruz Del  Sur pour la plus longue partie (je ne la refais pas hein ? sièges inclinables à 160°, écrans TV, bla bla blanc…). On arrive à Cuzco au petit matin, et malgré les 3400 mètres d’altitude de la ville (seulement !) Sandrine n’a toujours pas récupéré. Il va falloir en mâcher de la coca !

Share this on

Google + Pinterest

6 Comments

Val 1 année ago

N’est ce pas un petit film avec le jouet de Nono ?

Reply
VGM 1 année ago

Aïe que c’est beau! et aïe pauvre Sandrine…en espérant qu’elle soit déjà sur guibole!

Reply
Sophie 1 année ago

Vos aventures nous font rêver !!!! Vite des nouvelles !!! Bises à tous les quatre

Reply
Champion 1 année ago

Je like au moins 5 fois

Champion

Reply
zugolo 1 année ago

!!! Super le parallaxe sur after effect !!! tout ça pour faire croire que tu voles !!?? m’enfin ça a l’air d’être l’éclate tout de même.. profitez profitez..

Reply
zugolo 1 année ago

Me censure pas bonhomme !! j’ai passé 2 semaines a écrire ça !

Reply

Leave a Comment

<p>Your email address will not be published. Required fields are marked *</p>

Haut de page