Vallée sacrée

21 au 26 janvier 2017

Cusco est impressionnante, certes, mais c’est aussi dans les sites de la vallée sacrée que l’on prend la mesure de la grandeur et du génie de la civilisation Inca.

Nous avons commencé par visiter Saqsayhuaman, en prenant le collectivo devant la poste centrale de Cusco, direction Cristo Blanco. 20 minutes de bus qui nous emmènent sur les pentes qui dominent la ville et offrent une vue imprenable sur Cusco. On peut y aller à pieds depuis le centre de Cusco mais ça grimpe fort quand même ! Les ruines de cette forteresse sont très célèbres pour les blocs de pierre dont certaines pèsent plusieurs tonnes. On y regrettera encore une fois le soleil, mais on appréciera malgré tout le gigantisme de ces constructions en étages, ainsi que les toboggans naturels.

Comme d’habitude nous sommes rattrapés par la pluie et devons rentrer sans pouvoir poursuivre les visites des quelques sites alentours. On se remettra avec une tournée de pancakes au Nutella (payé le prix fort par les enfants contre notre avis !) à la maison et profiterons de ce temps pour les faire travailler l’école. 

Pisac est accessible en minibus (20soles/pax) à moins d’une heure de route super belle dans la montagne. Avant d’accéder aux ruines plus haut que  le village et accessibles en taxi seulement (25 soles), nous nous arrêtons au marché haut en couleurs, à la fois artisanal et alimentaire. Une fois encore la pluie nous surprend mais plus tôt que d’habitude, alors on en profite pour déambuler sur le marché, faire quelques achats et goûter quelques plats. Une éclaircie l’après-midi nous permet de visiter les ruines sans trop de monde (c’est au moins l’intérêt de la saison des pluies !) et d’admirer le panorama sur la vallée. Nous y rencontrons une autre famille française de voyageurs au long cours, « lessixauxameriques » partis depuis 5 mois, pour une traversée du continent américain et qui nous impressionnent par leur mode de voyage en autonomie à 6 dans leur véhicule Land Rover aménagé. Ça fait du bien de croiser des semblables… leur « coolitude » renforce notre envie de poursuivre la route !

Nous visitons Ollantaytambo sur le chemin retour du Machu Picchu, après notre épisode Jaquouille la Douille dans l’hôtel***, et avoir finalement trouvé un toit dans un établissement beaucoup plus modeste. Ce village est le seul au Pérou qui ait conservé le plan de la ville inca intact, et le système d’évacuation des eaux d’origine démontre encore une fois  que les conquistadores avaient beaucoup à apprendre du génie de l’urbanisme de cette civilisation ! Apéro en terrasse dans l’une des demeures coloniales qui entourent la place centrale, et brochettes de poulet achetées à une marchande ambulante font notre soirée. Le lendemain, nous retrouvons la chaleur et le soleil pour explorer les ruines de la forteresse et grimper l’escalier très raide qui mène au site pour y faire voler le joujou d’Arnaud !


Un petit tour de collectivo vers Urubamba où nous nous régalons d’un poulet  accompagné de pâtes au pesto au marché (décidément, les marchés sont les meilleurs endroits pour manger pas cher et savoureux… tant qu’on y attrape pas de salmonellose !) et de forêt noire et autres gâteaux indéfinissables sur les bancs de la place du village où règne une quiétude très apaisante. Cette petite halte nous requinque avant de repartir vers Chinchero en traversant des paysages et scènes de la vie rurale d’un autre temps. Comme l’écrit le guide du routard, on se croirait dans un film de Sergio Leone ! Le village est réputé pour son marché, mais on a surtout apprécié encore une fois les terrasses et particulièrement l’église coloniale du 16ème richement décorée à l’intérieur, un peu dans son jus, mais qui n’a pas quasiment pas bougé excepté l’humidité.

Nous n’aurons malheureusement pas le temps et surtout l’énergie pour visiter les salines et le site de Moray. Une bonne raison de revenir…. Les garçons auront quand même bien assuré et commencent à avoir des mollets en béton et un peu de culture inca en tête. Ça a du bon l’école du voyage…

Boleto Turistico : 330 soles pour 4, valable 10 jours, pour nous sur les sites de Saqsayhuaman, Pisac, Ollantaytambo, Chinchero,… et bien d’autres encore

 

Share this on

Google + Pinterest

1 Comments

Potey Marie-helene 1 année ago

Bonjour à vous quatre,

Quelle belle aventure, merci de partager vos photos et messages, nous voyageons avec vous, c’est génial.
Bisous à tous les quatre

Reply

Leave a Comment

<p>Your email address will not be published. Required fields are marked *</p>

Haut de page